Le jour où elle prend soin de son corps

Elle a des sueurs froides.
C’est la troisième fois qu’elle relit la même phrase.
Elle finit par reposer le magazine féminin sur la table basse.

Il est nul de toute façon.
« Les 10 clés pour rendre dingue son homme. »
C’est vraiment la dernière de ses préoccupations.

C’est bien un homme qui l’a mise dans le pétrin.
Savourez les plaisirs de la chair qu’ils disaient.
Volupté, sensualité, plaisir.
Mes fesses oui.
A peine goûté, tout de suite médicalisé.

Elle se tortille sur sa chaise.
Elle va partir.
Elle ne voulait pas y aller de toute façon.
C’est sa mère qui l’a obligé.

C’est pour son bien.
Il faut prendre soin de son corps.
Comme dit sa grand mère: à toi qui joue, prends soin de ton coucou.

Elle s’énerve.
Elle regarde les autres femmes qui patientent sur les chaises d’à côté.
Elles semblent si tranquille.
Elles devraient se révolter pourtant.
Ce n’est pas juste.
C’est de l’atteinte à la vie privée.

Il est trop tard pour prendre la fuite.
Le bourreau s’approche.
Un sourire aux lèvres.
Le sadique.

Elle s’assoit.
C’est la première fois?
Oui.

Et voilà.
On y est.

Pattes et fesses en l’air.
Estime de soi au zénith.

Elle sent le spéculum glacé.
Adieu innocence.
Bonjour douce vie de femme.

 

Photo by JerzyGorecki on Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :