Je quitte les réseaux sociaux

Ca fait plusieurs mois que j’y pense et que je teste des choses sur les réseaux et aujourd’hui je n’ai plus envie d’investir cet espace.

Ca fait un moment maintenant que je simplifie, je me concentre de plus en plus sur l’essentiel, sur ce qui est réellement important.

Aujourd’hui je veux moins et mieux.
Je veux prendre mon temps.
Je veux m’ennuyer.
Je veux me confronter au vide.
Je veux rencontrer les gens en vrai.

Je veux prendre le temps de l’échange.

Sur les réseaux, j’ai testé :

👉 réduire ma consommation en désinstallant les applis ou en me fixant des limites de temps d’utilisation : ça a été à la fois confrontant de voir le vide que je comblais en scrollant sur les réseaux et à la fois libérateur de voir tout le temps dont je disposais et toutes les idées qui émergeait de ces temps de vide. J’ai dû également me rendre à l’évidence qu’il y avait toujours une raison qui me faisait réinstaller les app ou repasser plus de temps sur réseaux.
👉 écrire sur ce qui se passe pour moi ou partager mes réflexions : de l’impression de se foutre à poil sur la place publique est né l’apprentissage de m’assumer tel que je suis et de montrer des parties de moi que j’avais l’habitude de cacher. Réaliser aussi que malgré ce que je voudrais croire je me laisse embarquer par le jeu des like et des vues. Et oui, l’égo est puissant 😉
👉 poster des vidéos de moi :  on monte d’un cran l’exposition. Vraiment dur de m’assumer et de présenter ce qui me fait vibrer qui est aussi là où je me sens la plus illégitime dans ma vie. Petit à petit j’apprends à me jeter à l’eau et je prends confiance. Je réalise que chaque post m’oblige à être très présente sur les réseaux ensuite pour répondre aux messages et commentaires. J’ai du mal avec l’instantané et les messages courts et ça ne plait pas à l’algorithme. J’aime prendre mon temps et répondre à mon rythme.

👉 utiliser les réseaux pour mon activité professionnelle : là j’ai découvert à quel point les réseaux étaient de magnifiques outils à procrastination ou à brasser du vent. L’avantage : l’impression d’avoir communiquer, parler de mon activité puisque ça me prend beaucoup de temps. L’inconvénient : ça évite de me poser les questions importantes ou de me mettre à faire des choses inconfortables mais essentielles pour l’avancer de mon activité. A cela s’ajoute l’impression de devoir poster toujours plus pour faire passer mes infos et la diversion est complète.

Aujourd’hui, je crois que je suis arrivée au bout de ce que les réseaux pouvaient m’apporter. J’ai de la gratitude pour ces apprentissages et je décide d’aller continuer d’apprendre ailleurs.

Il faut que je sois honnête et te dire que ma décision est principalement basée sur mon ressenti. Autant je me sens lourde à l’idée de devoir continuer sur les réseaux autant je ressens une grande légèreté à l’idée de supprimer mes comptes.

Mais je voulais également te partager quelques réflexions qui ont, même si elles ne sont pas l’élément déclencheur, ont quand même bien fait pencher la balance.

🌎 Je crois profondément que le monde irait mieux si nous nous confrontions plus au vide. Nous vivons dans un monde de sursollicitations permanentes. On valorise la vie à mille à l’heure, le pas une minute à soi. Pourtant, j’ai toujours retenu la phrase que mes parents me disaient petite lorsque je m’ennuyais : « c’est bien, ça rend créative » (big up les remps!). Donc pour moi, quitter les réseaux c’est l’occasion de faire l’éloge du silence. Si ce sujet t’interesse tu peux aller lire le magnifique article d’Annaelle Sorignet de La Révolution des Tortues, elle parle du bruit et du silence avec justesse.

🌎 Des changements de vie m’ont amené récemment à réfléchir sur mon mode de vie et notamment à son impact sur la planète. Ca fait un moment que j’essaie de faire attention à la pollution qu’implique l’alimentation et les vêtements. C’est ce qui me semblait le plus simple à mon niveau. Aujourd’hui, c’est important pour moi de réduire ma consommation numérique en choisissant des modes de communication moins polluant que les réseaux.

𝗗𝘂 𝗰𝗼𝘂𝗽, 𝗾𝘂’𝗲𝘀𝘁 𝗰𝗲 𝗾𝘂𝗲 𝗰̧𝗮 𝗰𝗵𝗮𝗻𝗴𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗰𝗿𝗲̀𝘁𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 ?

🌸si tu veux continuer à ce qu’on se voit ou échange et que j’ai ni ton mail ni ton numéro, envoie moi ça en privé ou via ce formulaire (ouais je suis une dingue j’ai créé un formulaire parce que je voudrais pas te perdre !) : https://forms.gle/wjBLgrjtSb9M1Y6C7

🌸si tu veux continuer à suivre mes aventures de danse et d’écriture tu peux t’inscrire à ma newsletter ici : margotchevignard.com/#newsletter et retrouver toutes les infos et mes publications sur mon tout nouveau tout beau site internet : https://margotchevignard.com/

📆 Jusqu’au 15 décembre, je ferais le lien entre mon site et mes comptes insta et facebook et referais passer l’info de mon départ pour qu’on ait le temps d’échanger nos contacts. Ensuite, je supprimerai mes comptes (c’est mon cadeau de Noël de moi à moi même 🤗).

Au plaisir de te retrouver dans d’autres espaces 😍

📸 Photo by JACQUELINE BRANDWAYN on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :