Non les brésiliens ne naissent pas en dansant la samba !

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler du Brésil.

Tu le sais peut être, j’ai eu la chance de découvrir et vivre au Brésil et je suis tombée amoureuse de ce pays. Je te passe les péripéties et les multiples raisons qui m’ont fait découvrir ce pays et l’aimer.

Ce qui m’intéresse aujourd’hui c’est de te parler d’un des aspects du Brésil qui m’a fasciné : la DANSE 🤩

On le sait, le Brésil c’est le pays de la samba, du soleil et de la caïpirinha. OK.
Mais pour moi, l’une des raisons qui donne une réputation si colorée à ce pays c’est le rapport que les brésiliens ont avec la danse.

Soyons clair, culturellement danser c’est comme respirer. C’est normal quoi, ça fait partie de la vie. Il ne peut pas y avoir de honte ou de gêne à danser puisque sinon ça voudrait dire qu’il faudrait aussi s’excuser à chaque qu’on inspire et expire. Ca serait compliqué.

J’ai toujours aimé danser et je danse quasiment tous les jours depuis aussi loin que je me souvienne. J’ai la chance d’être naturellement pas trop désynchroniser et de pouvoir à peu près suivre le rythme d’une musique. Pourtant, en France j’ai souvent senti une gêne au moment de danser avec d’autres personnes. J’avais l’idée que si je voulais danser en public il fallait que je danse bien donc tout de suite ça mettait la pression.

Autant te dire que le Brésil m’a basculé par rapport à ça. Vous allez me dire que « oui, mais c’est facile, là bas tout le monde danse bien, ils ont le rythme dans la peau tout ça tout ça »

Alors, j’ai envie de dire : doublement FAUX !

D’abord, tout le monde ne danse pas « bien » au Brésil mais tout le monde danse. C’est ça la grande différence. Tous les brésiliens ne sont pas des danseurs professionnels avec une technique impeccable. Mais personne n’attend de savoir danser pour danser.

Ensuite, les brésiliens donnent l’impression qu’ils dansent tous bien parce qu’en fait ils dansent tout le temps et donc forcément ils pratiquent, s’entraînent et donc progressent. Donc oui, il existe des brésiliens qui naissent avec un balai dans le cul mais ça ne les empêche pas de se trémousser à chaque fois qu’ils entendent de la musique (et je peux te dire que là bas c’est souvent) et que le balai est vite fait virer du cul.

Alors malheureusement je ne peux pas encore t’emmener au Brésil mais si tu as envie de faire un premier pas pour te sentir plus à l’aise en dansant c’est simple, commence par danser !

Photo by Marianna Smiley on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :